L'histoire d'une lame d'exception - Kaitsuko

DE L’ORIGINE ANTIQUE AU SAVOIR-FAIRE

Les premières lames en acier damassé sont produites en Inde et au Moyen-Orient à partir de l’acier wootz élaboré en Inde. Il s’agit d’un acier particulièrement riche en carbone. Les lames produites à l'aide de cet acier présentent de sublimes motifs moirés uniques, créés par la cristallisation du métal. Ce sont ces motifs qui, outre la qualité intrinsèque du matériau, ont contribué à la renommée de la lame en acier damas.

Lors des croisades, les Francs vantaient ces lames qui leur semblaient indestructibles. La production s’interrompt néanmoins au XVIIe du fait de l’épuisement des ressources, de la faible transmission du savoir-faire tenu trop secret, et des difficultés d'approvisionnement. Au XIXe siècle, les progrès de la métallurgie permettent de redonner vie à ce savoir-faire par le biais des travaux d’un inspecteur à l’Office des monnaies de Paris : Jean-Robert Bréant.

UNE TECHNIQUE DE FABRICATION DE PREMIER PLAN

Dans sa version artisanale moderne, l’acier damassé est produit par superposition de différents aciers, plus ou moins durs, plus ou moins riches en carbone, d'où son nom : "acier multicouches". Les décors ne sont plus issus de la cristallisation mais sont le résultat intentionnel du travail du forgeron.

Il procède généralement à partir de deux ou trois types d’aciers (dur, doux, carbone, nickel, etc), qu'il sélectionne en fonction de considérations esthétiques et techniques, et qu'il soude à chaud par martelages successifs : c’est la technique du corroyage.
Une fois la phase de corroyage achevée, il est temps de procéder à la révélation des motifs. Pour ce faire, on applique un produit, généralement de l’acide, sur la lame en acier damas. Les aciers étant différents, l’acide n’agira pas avec la même intensité sur tous et c’est cette différence d’intensité qui révélera les motifs.

UNE VERSION INDUSTRIELLE : LA MÉTALLURGIE DES POUDRES

L'acier damassé est de nos jours également produit de façon industrielle grâce à la métallurgie des poudres. C'est une technologie récente basée sur un savoir faire ancestral. L'acier obtenu n'est plus réalisé par fusion de différents aciers mais par frittage : on chauffe une poudre (ou un ensemble de poudres pour le damas) pour l'amener jusqu'à la fusion, comme le faisaient les premiers potiers!

Cette technologie, permet de créer des aciers damassés d’un grain extrêmement fin et régulier, avec des décors très variés et maîtrisés .

POURQUOI ACQUÉRIR UNE LAME EN ACIER DAMAS ?

Quelle que soit la méthode de fabrication, les aciers damassés présentent en premier lieu des motifs uniques qui constituent à eux seuls une excellente raison de posséder une de ces lames.
Du côté technique et fonctionnel, les lames damas sont également riches en carbone, ce qui leur confère une résistance accrue et un tranchant exceptionnel, appréciés aussi bien en cuisine, qu'à table...ou à la chasse!

Cet article traite des lames damas en général et non de celles vendues sur ce site.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos produits

Set de 3 couteaux en Acier Damas - Collection Chef Yakumoto - KaitsukoSet de 3 couteaux en Acier Damas - Collection Chef Yakumoto - Kaitsuko
Prix réduit269,99 € Prix normal329,90 €
Set de 3 couteaux en Acier Damas - Collection Chef YakumotoKaitsuko
Avis
Set de 2 couteaux - Série Mer Jaune - KaitsukoSet de 2 couteaux - Série Mer Jaune - Kaitsuko
Prix réduit154,99 € Prix normal174,90 €
Set de 2 couteaux - Série Mer JauneKaitsuko
Avis